Son histoire

 

Nous avons rencontré Yawavi lorsqu'elle était âgée de 7 mois.

La sage-femme de la polyclinique de Tsévié nous avait alertés sur son état de malnutrition. Yawavi venait d’être abandonnée par sa maman, partie à Lomé. Son père biologique, quant à lui, ne souhaitait pas s'en occuper. Vivant alors chez sa grand-mère et sa tante, celles-ci avaient décidé d’emmener Yawavi en consultation afin de demander des conseils. Nous avions alors appris que Yawavi avait été laissée dans un carton depuis sa naissance, et n'avait consommé que très peu de lait maternel.  Yawavi souffrait de malnutrition modérée.

De plus, après avoir passé sept mois dans un carton, elle souffrait également d’un retard moteur. Lorsque nous l'avons rencontrée, elle ne tenait pas assise et n’avait aucun tonus musculaire. En effet, elle se tenait debout avec une position arquée au niveau du dos et des jambes.

 

 

 

 

 

 

Actions menées

 

  • Financement de la prise en charge au CHR de Tsévié dans le service pédiatrie.
  • Financement des médicaments, vitamines et compléments à base de fer prescrits pour sa dénutrition.
  • Aide financière partielle pendant 6 mois jusqu’à ce qu’elle sorte de dénutrition. Achat une fois par mois de soja et de maïs, qui constituent la préparation d’une bouillie adaptée à un enfant de son âge.
  • Visites tous les mois à la polyclinique avec la sage-femme et dons d’ATPE (Aliments Thérapeutiques Prêts à l’Emploi) par l’Unicef.
  • Financement de la prise en charge orthopédique pour sa malformation des genoux (genoux Valgum, en X). Nous nous rendons tous les mois au CNAO (Centre National d’Appareillage Orthopédique) à Lomé. Yawavi a bénéficié de plâtres aux deux jambes, puis d’attelles ainsi que de semelles orthopédiques. A ce jour, elle doit porter les attelles la nuit, lors des siestes, et la journée en marchant.
  • Visites à domicile régulières afin de vérifier le bon port des attelles de Yawavi.

 

 

 

 

 

 

 

 

Résultats

 

Aujourd’hui, Yawavi vit avec sa grand-mère dans la maison familiale et ne souffre plus d’aucun problème de dénutrition. Nous avons arrêté le financement de la bouillie après 6 mois de prise en charge car Yawavi a rapidement retrouvé un poids correct. Aussi, sa grand-mère est aujourd'hui capable de lui procurer une alimentation adaptée seule.

Nous continuons la prise en charge au CNAO pour son handicap et la visitons très régulièrement à domicile.

 

 

 

 


Nouvelles de Yawavi

2018

21 novembre

Nous sommes allés chez Yawavi et sa famille afin de voir l’évolution de sa malformation et de vérifier qu'elle portait bien ses attelles. A notre grande surprise, lorsque nous avons vu Yawavi s’avancer vers nous, elle ne portait pas ses attelles mais n’avait plus de malformation apparente au niveau des genoux. Sa grand mère nous a assurés que Yawavi avait porté ses attelles la nuit. Nous retournerons au CNAO la semaine prochaine afin de montrer les résultats à son orthopédiste.

Nous lui avons offert quelques cadeaux et des vêtements. Elle était ravie ! Elle parle très bien et connaît beaucoup de mots en français ! Sa grand-mère a émis le souhait de l’inscrire au Jardin d’Enfants. Nous lui avons demandé de commencer les démarches auprès de l’école et nous irons acheter les fournitures nécessaires pour sa rentrée.

 

8 juillet

Nous souhaitons faire de nouveau trois visites surprises rapprochées afin d'insister sur l’importance des attelles. Lors de la première visite effectuée cette semaine, Yawavi ne portait toujours pas ses attelles, sa grand mère lui a remis correctement devant nous et nous a promis de faire plus d’efforts sur ce point.

 

29 juin

Rendez-vous chez l'orthopédiste.

Nous remarquons que la grand-mère de Yawavi se trouve aujourd'hui dépassée et n’arrive pas à obliger la petite Yawavi à porter ses attelles aussi souvent qu’il le faudrait. De ce fait, l’orthopédiste du CNAO ne constate aucune amélioration. Nous avons essayé de parler au père ainsi qu’aux autres membres de la famille vivant dans la maison et nous referons des visites surprises à domicile afin de vérifier si Yawawi et sa famille respectent les consignes du médecin.

9 mai

Rendez-vous mensuel au CNAO.

L'état de Yawavi est stable. En effet, sa grand-mère n’arrive pas à lui faire porter correctement les attelles. Celle-ci nous a fait savoir que son fils (le papa de Yawavi) ne souhaitait pas participer aux rendez-vous au centre. Malheureusement, ces situations freinent l’évolution de l’état de la petite. Nous essayons d'encourager toute la famille afin qu'ils surveillent la prise en charge et fassent le nécessaire pour que Yawavi porte ses attelles.

23 février

Séance de suivi au CNAO.
Par rapport au contrôle du mois dernier, l’orthopédiste trouve que son état s’améliore après avoir mesuré ses genoux.
Il recommande que Yawavi porte les deux attelles tous les jours; l’une dans la matinée pendant 2 heures, l’autre le soir pour la même durée, et les deux pendant la nuit comme d’habitude. Outre cela,  des corrections ont été faites sur ses attelles.

2017

4 décembre

Nous nous sommes rendus au CNAO pour le plâtrage des deux jambes de Yawavi.
Cela s’est très bien passé. Le médecin a d’abord réalisé les empreintes pour la réalisation future des attelles, puis il a posé les deux plâtres qui partent du haut de la cuisse jusqu’au pied. Il a aussi pris les trois paires de chaussures de Yawavi pour mettre les semelles orthopédiques. Yawavi a été très courageuse car le procédé était long et par moment douloureux. A la fin du plâtrage, elle ne pouvait plus plier les jambes, nous sommes donc vite rentrés jusqu’à son domicile avec sa grand mère. Elle a dormi tout le long du trajet. Elle doit rester assise ou couchée pendant trois jours, puis elle pourra se lever. Nous sommes par la suite allés lui rendre visite les jours suivants et Yawavi allait très bien, elle n’avait plus mal et était impatiente de se lever.
Quelques gâteaux au chocolat ont également permis de rendre l’attente un peu plus supportable !

29 novembre

Deuxième rendez vous au CNAO.

Nous nous sommes tout d'abord rendus à la clinique (Autel d’Elie) pour récupérer les résultats de la radiographie demandée lors de notre première consultation au centre.
Puis nous sommes allés au CNAO où Yawavi a eu sa consultation avec l'orthopédiste. Des plâtres aux deux jambes ont été prescrits afin de corriger le positionnement des genoux de Yawavi. La durée sera de deux semaines puis elle aura des attelles aux deux jambes, conçues spécialement pour elle grâce aux mesures prises lors de la radiographie. Nous devons également acheter et amener lors du prochain rendez vous des chaussures que portera Yawavi car elle aura des semelles orthopédiques. Nous reviendrons donc lundi matin à 7h au CNAO pour la pose des plâtres. Nous avons acheté cet après-midi le matériel en pharmacie.
Nous avons terminé la journée en mangeant avec elle et sa grand-mère. Yawavi est toujours aussi souriante et gourmande !

23 novembre

Aujourd'hui nous avions rendez-vous au Centre National d'Appareillage Orthopédique du CHU de Lomé. La petite Yawavi va très bien. Elle prend du poids et parle à merveille ! Les orthopédistes nous ont donné une radiographie des genoux à effectuer avant le prochain rendez-vous dans une semaine. C'est à ce moment là que la décision d'appareillage sera prise.