Leur histoire

 

Nous avons rencontré les jumeaux Guy et Guillaume au mois d'avril 2019, lors d'une des consultations hebdomadaires en malnutrition. Ils étaient alors âgés de 1 an et 4 mois. Au tout début de notre prise en charge, ils pesaient tous les deux 4,5kg, soit approximativement le poids d'un bébé de deux mois. Nous avons été alarmés par leur état de dénutrition extrême. Ils étaient dans le stade le plus critique de la dénutrition sévère et en avaient également les signes : maigreur, chute des cheveux, dents qui ne poussent pas, et ils tenaient à peine assis. La maman nous a appris qu'elle n'avait aucun moyen financier pour acheter de la nourriture. Le papa les avait abandonnés deux mois auparavant, et même lors de ses rares visites au domicile, il ne les aidait pas du tout financièrement. La famille de la maman n'habite pas au Togo, et à part sa voisine qui l'aidait un peu pour la nourriture, elle n'avait aucune autre ressource. Elle était également enceinte de presque 7 mois (du même père avant qu'il ne parte) et ne pouvait donc pas trouver de travail entre sa grossesse et ses jumeaux qu'elle gérait seule. Elle a aussi une fille qu'elle a dû envoyer sur Lomé chez une amie afin que la petite fille puisse manger et aller à l'école.


Actions menées

 

  • Ravitaillements bimensuels en nourriture dite « essentielle » : maïs, riz, haricots, huile, tomates, etc.
  • Dons de farines de soja et de maïs toutes les semaines afin que la maman puisse préparer une bouillie adaptée à leurs âge et à leurs besoins.
  • Financement de leur trajet aller-retour à moto de leur domicile à la polyclinique tous les mercredis.
  • Visites à domicile afin d’évaluer leurs conditions de vie.
  • Suivi chez la sage-femme avec rapport aux référents de l’association.

Résultats

 

En trois semaines de prise en charge, Guillaume avait déjà pris 1kg et 300g (il pesait alors 6kg) et Guy avait pris 800g, (il était à 5,5kg). Ils sont capables de se tenir assis, sont beaucoup plus souriants et ils prennent du poids à vue d’œil !


Nouvelles de Guy et Guillaume

6 juillet

Nous avons appelé la maman des jumeaux Guy et Guillaume qui sont partis il y a plus d'un mois rejoindre leur famille, dans un village à 3h de Tsévié. Elle va bientôt accoucher et Guy et Guillaume vont bien. Malheureusement elle n'a pas pu assurer un suivi de nutrition comme nous le faisions ici. De ce fait nous ne savons pas leur poids. Nous avons l'intention de leur rendre visite prochainement !

 

4 juin

La maman des jumeaux nous a fait part de son inquiétude quant à l'absence de son mari. Elle est à son huitième mois de grossesse et elle n'a toujours aucun moyen financier pour subvenir aux besoins de sa famille. En effet, les jumeaux sont toujours gravement malnutris et tombent souvent malades. Nous avions déjà effectué des ravitaillements et des dons de lait artificiel la semaine dernière et nous lui finançons toujours ses allers-retours hebdomadaires pour la polyclinique. Nous avons également financé des médicaments car Guy et Guillaume étaient très malades. Grâce à l'aide de notre sage-femme référente de la polyclinique nous avons aussi pu lui permettre une consultation pré-natale. Nous avons parlé avec elle afin de trouver une solution à son isolement social, financier et sanitaire. Elle nous a dit avoir une tante qui serait prête à l'accueillir elle et ses enfants dans un village situé à 3h d'ici mais elle ne possède pas l'argent nécessaire pour le voyage. Nous avons donc pris contact avec la polyclinique du village de la tante, qui est également un centre de référence en malnutrition et qui pourra prendre le relai avec le suivi et les dons d'ATPE pour les jumeaux. Nous lui avons également financé le voyage pour elle et ses enfants et leur avons remis quelques petits cadeaux. Cela a été difficile de les quitter mais nous savons qu'un avenir meilleur les attend ! Le lendemain, la maman des jumeaux et sa tante nous ont appelés pour nous faire savoir qu'ils étaient bien arrivés et pour nous remercier avec beaucoup d'émotion.

 

25 mai

La maman des jumeaux Guy et Guillaume nous a informés que Guillaume était malade. Il avait des diarrhées importantes et avait perdu 500g en une semaine. Comme il était

en train de faire sa dentition, nous pensions que cela était peut-être lié et nous avons demandé à la maman de nous rappeler le samedi pour évaluer son état. Aujourd'hui elle nous a appelés pour nous dire que cela n'allait pas mieux et que Guillaume avait encore au minimum six diarrhées par jour. Il y avait donc un risque de déshydratation important en plus de sa dénutrition. Nous avons donc acheté des médicaments (soluté de réhydratation, déparasitant et antibiotique) et avons pris un taxi moto pour leur remettre. En effet, ils habitent loin de Tsévié. Guillaume était tout de même en forme et très souriant ! Guy quant à lui n'est pas malade et se porte bien. La maman nous a beaucoup remerciés et nous prendrons des nouvelles prochainement pour vérifier l'efficacité des traitements.

 

10 mai

Nous avons revu Guy et Guillaume qui, grâce aux dons de lait de farines et de nourriture, se portent très bien ! Guy a pris 600g et Guillaume 100g depuis la semaine dernière. Nous leur avons donné aujourd'hui de nouveau du lait et des farines de maïs et de soja ainsi que l'argent nécessaire au déplacement en moto car ils habitent très loin.

 

5 mai

Nous avons fait le ravitaillement des jumeaux. Nous leur avons acheté du riz, du maïs, du poisson, des haricots, sauces tomates et huile. Nous leur avons aussi financé leur déplacement. Nous en avons profité pour les peser et en une semaine, grâce aux dons de lait et de farines Guy a pris 400g et Guillaume 700g ! La maman était très touchée par notre aide et nous a beaucoup remerciés.

 

26 avril

Au tout début de notre prise en charge, il y a trois semaines, Guy et Guillaume pesaient tous les deux 4,5kg. Nous avons été alarmés par leur état de dénutrition extrême. Nous avions au tout début donné des ATPE (Aliments Thérapeutiques Prêts à l'Emploi) fournis par l'Unicef. Mais une semaine après, les jumeaux n'avaient pas pris de poids. Nous avons alors discuté avec la maman qui nous a dit qu'elle n'avait aucun moyen financier pour acheter de la nourriture. Nous avions donc décidé de la soutenir en lui achetant des farines de maïs et de soja afin qu'elle puisse préparer de la bouillie pour les jumeaux. Nous lui avons également remis du lait 3ème âge et nous ferons un ravitaillement en huile, pâtes, haricots et tomates mercredi prochain. Elle nous a également dit qu'elle ne pouvait plus venir tous les mercredis aux consultations pour dénutrition de la polyclinique où nous intervenons car elle habite loin et ne trouve plus personne pour l'aider à payer le déplacement aller-retour à moto. Nous allons donc financer tous les mercredis son transport afin qu'elle puisse venir pour la pesée des enfants ainsi que pour récupérer les ATPE. Nous leur avons rendu visite hier et avons fait quelques dons de vêtements pour les jumeaux. A la dernière consultation de mercredi dernier, Guillaume avait pris 500g grâce aux farines et aux ATPE (il pèse 5,2kg). Guy n'avait pas du tout pris de poids, il était toujours à 4,7kg.