Son histoire

 

Nous avons rencontré Grâce en février 2017.

La mère biologique de Grâce souffrait de troubles mentaux. Après l’accouchement, elle l'avait laissée dans un trou (qui sert de toilette dans les villages). Le père était inconnu. La tante de Grâce l’avait retrouvée juste à temps dans le trou. Elle a décidé de prendre soin de la petite fille et de l’élever comme son propre enfant. Or, elle et son mari ayant très peu de moyens (ils sont agriculteurs), ils ne pouvaient pas financer le lait artificiel.
La petite Grâce (appelée comme cela car sauvée par sa tatie) était donc à risque de dénutrition, voire de décès, sans possibilité de lait maternel.

Actions menées

 

  • Achat de lait artificiel 1er âge jusqu’à ses 6 mois puis de lait artificiel 2ème âge jusqu'à ses 1 an.
  • Education auprès de la maman sur la préparation du lait donné à la tasse (nous ne recommandons pas les biberons pour des raisons d’hygiène), ainsi que sur les doses de lait suivant l’âge. Sensibilisation sur les conditions d’hygiène à respecter (eau bouillie puis refroidie, tasse lavée, etc.).
  • Suivi hebdomadaire puis mensuel de Grâce chez la sage-femme. Dès l’âge de 9 mois, conseils pour introduire la bouille à base de soja et de maïs (alimentation qui remplace à terme le lait artificiel).

 



Résultats

 

Grâce s'épanouit aujourd'hui au sein de sa nouvelle famille. Elle a très bien pris le lait et n’est jamais tombée malade. Elle était toujours dans les normes de poids et de taille lors de ses consultations.

Nous avons arrêté la prise en charge de Grâce lors de ses un an. La famille continue de rendre visite à la sage-femme et à l’association très régulièrement afin de donner des nouvelles de Grâce. De plus, nous effectuons des dons de vêtements et de jouets dès que nous le pouvons.


Nouvelles de Grâce

20 novembre

Nous avons rendu visite à Grâce. Elle se porte très bien. Nous lui avons offert des vêtements et des coloriages grâce à vos dons. Merci encore pour votre soutien !

10 novembre

Ce matin, Grâce est venue à l’association. Elle est malade depuis plus d’une semaine (toux, fièvre, plaie dans la bouche). Nous l’avons emmenée à la polyclinique où nous l’avons examinée avec la sage-femme. Elle semble avoir une bronchite ainsi qu’une mycose buccale. Nous lui avons donné un antibiotique, un antipyrétique ainsi qu'un antifongique pour sa plaie dans la bouche.