Témoignage de Sihame Hassani

Posté le: septembre 29, 2019 Posté par: AHJV Commentaire: 0

Témoignage de Sihame Hassani

Depuis longtemps j’avais en tête l’idée de participer à une mission humanitaire, et cet été j’ai décidé de franchir le cap ! J’ai connu l’AHJV- TOGO via le SVI (Service Volontaire International), un organisme permettant de mettre en relation des volontaires avec des associations humanitaires du monde entier.

Le choix de l’Afrique puis du Togo s’est fait après lecture de nombreux rapports et de retours positifs d’amis ayant déjà effectué des missions humanitaires dans ce pays. L’AHJV-TOGO m’a attirée par la diversité des projets proposés, d’autant plus que ces derniers sont orientés vers les domaines médico-sociaux.

Premières impressions à l’arrivée 

J’ai été accueillie à la sortie de l’aéroport par les membres de l’association qui m’attendaient avec une pancarte AHJV. Je me suis sentie à l’aise très rapidement. La discussion est venue naturellement et j’ai très vite compris que la musique faisait partie de la vie togolaise à part entière !

À mon arrivée à l’association, j’ai eu le droit à la cérémonie d’accueil, qui m’a introduite à la culture togolaise. On m’a ensuite montré les lieux et le dépaysement a alors été TOTAL ! J’avoue que j’ai eu un peu d’appréhension au début à la vue des toilettes sèches, douche au seau, chambre partagée à quatre… Mais j’ai pris ça comme un défi personnel et l’acclimatation a finalement été très rapide (je dirais moins de 48 h).
La rencontre avec les membres de l’association et les volontaires sur place m’a rassurée et l’accueil chaleureux m’a aidée à rapidement chasser mes doutes ! (N’ayez pas peur c’est le bonheur de se sortir de ses habitudes !).

Activités réalisées

Animations et réalisation du spectacle de fin de mousson :
C’est le projet auquel j’ai le plus participé et qui a occupé la plus grande place au cours du mois d’août. Il consiste à recréer l’équivalent d’un centre aéré gratuit pour les enfants du quartier, afin que ces derniers puissent participer à différentes activités au cours des vacances scolaires.
Nous avons abordé de nombreux sujets au cours des semaines avec un thème par semaine (par exemple la semaine de la flore) et des activités qui leur sont liées (exemple : réalisation d’un jardin par les enfants, ateliers autours des différentes plantes médicinales et aquatiques, sensibilisation à la protection de l’environnement, etc.). La fin de cette période d’animation a été marquée par la semaine des Jeux Olympiques au cours de laquelle différentes équipes d’enfants se sont affrontées autour d’activités sportives et de jeux ludiques (jeu de mimes, béret, tir à la corde, etc.).
J’ai également eu la chance de participer à la préparation et à la réalisation du spectacle de fin de mousson avec les enfants participant à l’animation. De nombreuses prestations artistiques professionnelles et amateures ont eu lieu (danse, théâtre, musique).

Suivi des enfants malnutris :
Ce projet consiste à suivre des enfants en situation de malnutrition repérés par l’association. Nous nous rendons chaque mercredi à la polyclinique afin de suivre leur prise de poids et leur état de santé. L’association fournit aux familles du lait artificiel ainsi que des vêtements et un soutien financier lorsqu’il y a nécessité de soins médicaux.

Suivi des enfants de rue :
Nous nous rendions avec des membres de l’association au marché de Tsévié chaque lundi et mardi soir à la rencontre des enfants de rue. Le but recherché est d’établir un contact de confiance avec ces enfants et de les inciter à prendre conscience de leur situation et de favoriser leur réinsertion familiale, scolaire ou professionnelle.À chaque séance, nous réalisons une sensibilisation (drogues, violences, sexualité, éducation) puis nous finissons par une partie de jeux de société (les enfants en raffolent !).

Soins des plaies :
Au cours de ce projet, nous réalisons des soins de plaies avec du matériel médical auprès de personnes en situation de pauvreté et de précarité. C’est un projet qui me touche particulièrement du fait de ma profession (interne en médecine). J’ai eu la chance de bénéficier de « cours » de pansements de la part des volontaires infirmiers qui étaient présents lors de mon séjour.

Nous nous rendions dans différents villages avec du matériel médical et nous attendions que les « patients » arrivent. Il y a des plaies diverses et variées (du bobo, à l’ulcère ou à l’abcès) qui nécessitent des soins réguliers.

Auto-évaluation 

Ce voyage m’a permis de réaliser deux rêves à la fois : aller en Afrique de l’Ouest et offrir de mon temps pour aider des personnes dans le besoin.
Cette expérience a été très enrichissante, j’ai beaucoup appris auprès des membres de l’association que je pourrais maintenant qualifier d’amis et auprès du reste de la population togolaise que j’ai côtoyée.
J’ai beaucoup appris sur moi-même également, et ce séjour m’a permis de remettre en question certaines de nos habitudes et façons de penser européennes.

Alors n’hésitez pas et foncez, une belle aventure vous attend !
Un grand merci à l’AHJV-TOGO pour l’accueil, la confiance, les projets… Bref pour TOUT !

– Sihame Hassani

previous arrow
next arrow
previous arrownext arrow
Slider