Témoignage de Manelle Abrous

Posté le: mars 19, 2019 Posté par: AHJV Commentaire: 0

Témoignage de Manelle Abrous

J’ai fait une mission vraiment courte, qui a duré 12 jours exactement (situations professionnelle et personnelle obligent).

Lorsque je suis arrivée, j’ai tout de suite été mise dans l’ambiance conviviale, je dirais même familiale de l’association. Quatre autres volontaires étaient déjà présents depuis plusieurs semaines. Les échanges et l’intégration se sont faits très facilement et naturellement, tant avec les volontaires qu’avec les animateurs de l’association.

Très rapidement, la dimension humaine de ce voyage a été établie.
– Humaine grâce aux échanges et au travail en équipe faits entre volontaires, membres de l’association et leurs amis. “La Maison” où nous logeons est toujours occupée par des personnes sympathiques prêtes à discuter, danser, rigoler… partager tout simplement. J’ai eu l’impression, dès le 1er jour, de les connaître. Les échanges étaient tellement simples. Si bien que, depuis mon retour, je dis “les copains du Togo” dès que je parle d’eux.
– Humaine en côtoyant ces enfants et familles “courage”. J’ai pu rencontrer les enfants malnutris dans leurs foyers et voir les conditions de vie et le combat mené par l’enfant, la grand-mère, mère ou tante pour la survie de ce dernier.
– Humaine en voyant ces médecins, kinés, “Tata Brigitte”, lutter au quotidien contre la méconnaissance et le manque de moyens. Les rendez-vous hebdomadaires où nous espérons tous une amélioration de l’état de santé de l’enfant.
– Humaine en allant deux fois par semaine discuter et jouer avec les enfants de rue qui travaillent déjà à leur âge et essayent de s’en sortir. Une fois encore, le travail et l’accompagnement de l’association sont riches pour soutenir ces enfants qui, je l’espère, iront à l’école ou en apprentissage prochainement.
– Humaine avec les animations toujours éducatives ou de loisirs proposées aux enfants du quartier, avec pour finir un accompagnement scolaire.
– Humaine en visitant les écoles à 32 élèves par classe, des méthodes et des conditions d’enseignements différentes de celles que nous connaissons.
– Humaine en allant prodiguer des soins basiques mais tellement essentiels.
– Humaine car malgré des moments difficiles et décourageants, à cause du manque de moyens d’actions, ils continuent à y croire et à aider.
– Humaine en voyant ce groupe “de potes” œuvrer, au quotidien, pour le bien de leur communauté.

Bref, vous l’aurez compris, l’association AHJV-TOGO vous accueille merveilleusement bien dans “leur famille” et j’ai eu l’honneur de pouvoir participer (même qu’un tout petit peu) à leurs œuvres… Je ne peux que vous recommander d’aller vivre cette merveilleuse expérience humaine qui est si difficile de quitter.
Pour ma part, je suis à peine rentrée et je suis entrain d’envisager et de préparer mon prochain voyage à “La Maison AHJV-TOGO”.

Voilà, voilà… Merci pour votre lecture.

À bientôt.

previous arrow
next arrow
previous arrownext arrow
Slider