Rapport de la journée consacrée aux enfants malnutris

Posté le: février 11, 2019 Posté par: AHJV Commentaire: 0

Rapport de la journée consacrée aux enfants malnutris

Bonjour à tous.

Voici le rapport du mercredi 6 février, journée consacrée aux enfants malnutris!

Nous avons revu des enfants que nous suivions pour grave malnutrition mais qui aujourd’hui sont sortis de cet état de dénutrition sévère.

Françoise, 2 ans et 4 mois, pèse aujourd’hui 8,7 kg. Lorsque nous avions commencé son suivi il y a 8 mois, elle pesait 6,5 kg. Elle a une pathologie grave associée qui augmente le risque de dénutriton. Sa maman élève ses enfants seule et a très peu de moyens. De ce fait, nous avons décidé de continuer le suivi en leur rendant visite à leur domicile la semaine prochaine et nous avons prévu de leur apporter du maïs en grain et des farines de soja et de maïs déjà moulues pour préparer la bouillie.

Nous avons revu Vincent, âgé d’un an et demi qui est également sorti de son état de dénutrition. Il pèse aujourd’hui 8,6 kg et a pris 400 g en deux semaines. Il continue donc de grossir et est en très bonne forme ! Nous avons également décidé de continuer le suivi de Vincent à domicile et nous lui avons donné une nouvelle boîte de lait 3ème âge en complément de l’alimentation adaptée que lui procure sa grand-mère.

Nous avons également revu Komla, 9 mois, qui est complètement sorti de son état de dénutrition grâce aux dons mensuels de lait artificiel. Il pèse 7,1 kg, marche à quatres pattes et sourit ! Il reviendra pour son suivi à la polyclinique dans deux semaines. Nous lui avons également donné une boîte de lait artificiel 2ème âge.

Nous avons vu par la suite Sala, une petite fille de 2 ans et demi qui pèse 7 kg. Son état de dénutriton sévère est malheureusement en lien avec son handicap (IMC : Infirmité Motrice et Cérébrale). Elle ne peut pas manger seule de façon autonome mais a toutes ses capacités de déglutition. La famille finance une séance de kinésithérapie par semaine et nous avons déjà vu une nette amélioration sur sa tenue de tête et son maintien. De ce fait, nous aimerions financer nous aussi une séance de kinésithérapie en plus par semaine afin que Sala puisse continuer de progresser au niveau moteur et qu’elle puisse à terme être capable de manger seule.

Puis nous avons eu un nouveau cas, un bébé de 10 mois, Charbel qui pèse 4,2 kg. Il s’agit du huitième enfant. Le papa est décédé il y a trois mois. La maman est gravement malade et ne peut lui apporter suffisamment de lait maternel. Nous avons formé la maman sur la préparation, les conditions d’hygiène pour administrer le lait artificiel et nous avons fait un don de sept petites boîtes de lait 1er âge. Nous essaierons de les voir en fin de semaine pour le suivi et ils reviendront également au rendez-vous hebdomadaire avec la sage-femme de la polyclinique.

Le dernier enfant que nous avons décidé d’inclure dans notre projet est Paul, un bébé de 4 mois, emmené par sa grand mère et qui pèse 2,5 kg. Sa mère a de graves troubles mentaux et vit dans la rue. Paul a été confié à une grand-mère qui s’en occupe très bien. Il a eu le tétanos transmis par sa mère à la naissance mais il en est aujourd’hui guéri. Cependant, il garde de graves rétractions au niveau des membres inférieurs et supérieurs et cela nécessitera plus tard des séances de kinésithérapie.
Nous avons formé la grand-mère sur les conditions de préparation et d’administration du lait artificiel. Elle avait déjà acheté une boîte de lait, mais par faute de moyens financiers elle ne donnait qu’une seule cuillerée de lait dans un grand volume d’eau minérale. Nous lui avons également remis une boîte de lait artificiel pour laquelle la grand-mère nous a chaleureusement remerciés.

– Laurie Mesguich

previous arrow
next arrow
previous arrownext arrow
Slider