Rapport de fin de mission : Anaïs

Posté le: janvier 8, 2019 Posté par: AHJV Commentaire: 0

Rapport de fin de mission : Anaïs

Je suis restée 1 mois à l’AHJV sur le projet “photographie & journalisme”. J’avais un statut particulier par rapport aux autres volontaires, car je ne participais pas comme eux. Je suivais tous les projets pour faire des photos. Ces photos ont servi pour leur site internet et pour l’instagram de l’association. Du coup, j’ai suivi tous les projets, tous les enfants, que ce soit Yawavi pour ses prothèses, Nati, les jumeaux, les triplés, les enfants des rues, les enfants du quartier. Les enfants de Kouniko pour le projet bobologie,… 

Je prenais les photos pendant les différentes activités et le soir, je les retravaillais et les envoyais pour qu’elles soient rapidement disponibles. 

Je me suis très vite sentie comme chez moi au sein de l’association, même s’il y a eu quelque difficulté, les gars font tout ce qu’ils peuvent pour qu’on se sente bien et l’accueil des locos et des gars a fait en sorte que tout ce qui peut nous manquer en tant qu’occident soit remplacé par les choses simples de la vie.

Ce voyage, c’était pour moi un test, voir si c’était ce que je voulais faire dans la vie, me consacrer à l’humanitaire, et grâce à cette expérience, je me suis rendue compte que c’est ce que je voulais faire. Donc j’ai pris la décision de m’engager à long terme et voir ce que la vie me réserve.

Les gars disaient souvent “c’est l’humanitaire qui nous choisit”, et je suis entièrement d’accord. Ca a été une des plus belle expérience de ma vie.

J’avais aussi l’idée de faire une exposition en revenant et tout de suite, l’idée a été bien accueillis et les gars ont fait en sorte que je puisse faire toutes (ou presque) les photos que je voulais. L’idée, c’est de faire parler d’eux à d’autres personnes ici, de faire connaître ce qu’ils font sur le terrain. L’exposition est en train de mettre doucement en place.
C’était aussi une façon de les remercier pour tout leur travail, leur investissement.