Jeanne Nogrix : Rapport de deux semaines

Posté le: novembre 20, 2018 Posté par: AHJV Commentaire: 0

Jeanne Nogrix : Rapport de deux semaines

Depuis mon dernier rapport nous avons eu trois nouvelles volontaires, dont Laurie, ayant été à l’origine du projet “enfants malnutris”. Avec son arrivée j’ai eu l’occasion de voir beaucoup des enfants en cas de malnutrition que l’association suit, notamment en allant à la polyclinique plusieurs fois voir Kokou, Deborah, les triplés (plus précisément Komigan) et Komla. Mais j’ai aussi pu rencontrer Grace et Ornella qui sont venues, elles, directement à l’association afin que Laurie puisse voir leur évolution. Dans le cadre des enfants malnutris j’ai aussi accompagné Damien faire le ravitaillement des jumeaux, j’ai été avec Cosme au CHR pour faire la séance de kinésithérapie d’Ornella (qui n’est jamais venue d’ailleurs), Laurie, Cosme, Tata, Lucas et moi avons accompagné Nati, pour sa première journée d’école et enfin, avec Laurie, Élolo, Rodrigue, Cosme et Lucas nous avons été chez les triplés pour voir leur maison pour la première fois vu qu’ils ne sont suivis par l’association que depuis peu.
Bien-sûr comme tous les samedis et mercredis nous avons fait les animations de 15h à 17h (dernièrement nous étions sur des coloriages, des puzzles, des lectures de livres, des jeux, des chants, etc).
Nous avons été 1fois à Fatima, au club environnement pour voir avec les enfants où est-ce qu’ils habitaient et si leurs quartiers étaient très sales ou pas, afin de déterminer dans quels quartiers nous irons faire “Togo propre”.
Pour mon projet: “enfants de la rue” nous avons continué à nous retrouver à la clinique JVS avec les enfants, malheureusement pour les 3 dernières fois où nous devions nous rencontrer, il y a eu 1fois où nous ne pouvions pas venir car nous étions à Kouniko pour le projet bobologie, et 2fois où ils ne sont tout simplement pas venus.. Mais nous avons été visiter Modeste et c’est toujours beaucoup de bonheur de voir à quel point il se plaît dans son apprentissage et à quel point son patron à l’air content de lui!
Laurie étant infirmière, nous avons été une première fois à l’école de Kouniko afin de soigner les plaies que certains enfants pourraient avoir durant toute une après-midi, puis une seconde fois afin de pouvoir suivre l’évolution de celles-ci.
Depuis 1 semaine nous avons eu l’arrivée de deux nouvelles volontaires ce qui me permet de ne plus être la seule “yovo” mais aussi de mettre un peu d’ambiance dans la maison (et partager ma chambre mais c’est un autre débat).

Jeanne NOGRIX
20/11/2018