Projet Enfants Malnutris – Nouvelles des enfants

Posté le: août 29, 2018 Posté par: AHJV Commentaire: 0

Projet Enfants Malnutris – Nouvelles des enfants

Ce mercredi 29/8/18, nous étions dans les locaux de la polyclinique de Tsévié pour le suivi des enfants malnutris pris en charge par l’association et pour faire connaissance avec deux nouveaux cas qui nous ont été signalés par la référante médicale.

Dans un premier temps, nous avons pu constater l’amélioration de l’état de Kokou dont la mère est décédée en le mettant au monde. Physiquement, il est en forme et pèse 6,5kg alors qu’il faisait 3kg à sa naissance. Il a ensuite eu droit à son traditionnel complément alimentaire constitué de farine de soja et de maïs. Sa grand-mère viendra habiter à Tsévié dès cette semaine, ce qui va considérablement faciliter le suivi.

Nous avons ensuite rencontré les deux nouveaux cas qui nous ont été signalés.
Il s’agit dans un premier temps de Déborah, née le 14 août 2018, dont la mère a succombé en la mettant au monde. Elle est reprise par sa tante maternelle et est nourrie à base de lait artificiel. Son papa étant agent de sécurité a des difficultés pour lui procurer du lait. Après discussion, nous avons décidé de leur fournir la moitié du prix d’une boîte de lait (4100F) pour un début. Nous verrons par la suite quel type d’assistance mettre en place définitivement. La famille passera au siège de l’association pendant les jours à venir, dès que le lait qu’elle utilise actuellement sera fini afin qu’on commence la prise en charge.

Le second cas rencontré est celui d’une mère qui a récemment donné naissance à des triplés, dont deux sont bien portant et le troisième présente des signes de fébrilité et est morphologiquement rabougris. Il fait 3,8kg alors qu’il faisait 3,7kg il y a deux semaines. Une croissance inquiétante de 100g en deux semaines. Il faut noter que les enfants sont nés le 2 juillet 2018.
Suite aux discussions surtout avec Tata Brigitte, il semblerait que la maman ne maîtrise pas l’emploi du lait artificiel qui lui a été conseillé et qu’elle donne aux enfants. Tata Brigitte a donc pris soin de lui expliquer à nouveau le dosage. Nous avons ensuite insisté sur l’importance du dosage du lait afin de voir les résultats dans les deux prochaines semaines.

Pour finir, nous avons remis à Tata Brigitte une somme de 3500F relative aux soins apportés aux jumeaux pris en charge par le projet, qui étaient malade la semaine passée et à qui elle avait payé les soins.

– Lucas