Lucie: Remerciements à tous les parrains du projet “Enfants Malnutris”

Posté le: mai 10, 2018 Posté par: AHJV Commentaire: 0

Lucie: Remerciements à tous les parrains du projet “Enfants Malnutris”

L’AHJV-Togo remercie Luc Liégeois, ainsi que ses parrains et marraines, dans le cadre du projet “2200 pour Nati et les autres” qui rapporte aujourd’hui déjà 1000€ à l’association.
AKPÉ KAKAA LOOO !!”
~ Oser Pour Sauver ~

Comme certains le savent déjà, je suis rentrée en Belgique il y a quelques jour. Lors de mon séjour au Togo, j’ai souhaité travailler sur le projet “Enfants malnutris”. Pour ceux qui m’ont suivi, une présentation du projet a été faite il y a quelques semaines sur la page.
Aujourd’hui l’association et moi-même tenions à remercier toutes les personnes qui participent à ce projet via leurs dons ou leur soutien. ?
Je pense à Laurie, Rosella, Bernard Faure et les autres qui donnent depuis des années et qui s’engagent pleinement dans le projet.
Mais aussi tout dernièrement, Luc Liégeois qui a eu l’idée d’un projet de parrainage en vue de récolter de l’argent pour le projet.
Nous remerciions tous ceux qui ont pu parrainer Luc. Merci à lui pour sa motivation, son investissement et sa générosité.
Via cette article, je souhaite aussi vous présenter l’équipe sur place, les membres investi dans ce projet. Chaque enfant a son référent. Je vous présente donc : (en commençant par la gauche)
– Luc, il supervise et est responsable du projet.
– Kékéli, il appuie les référents dans le suivi des enfants.
-Damien, il est le référent d’Enock, des jumeaux et d’Assiah.
– Cosme, il s’occupe de Nati, Yawavi et d’Ornella.
– Tata, stagiaire à l’association, il s’occupe également de Nati.
– Etiam, il suit Grâce, Olivia et Papi.

Pour l’instant, ces prénoms ne vous disent peut-être pas grand chose mais une présentation de chacun des enfants sera bientôt publiée.

Nous vous remercions encore pour vos dons car le projet est un projet qui est coûteux et nécessite des moyens. Jusqu’à présent financer pour une grande partie par Laurie et Rosella. Je vous dresserai bientôt un exemple des dépenses qui peuvent être faites.

Comme on dirait au Togo : “AKPÉ KAKAA LOOO