Odile nous raconte ses 2 premières semaines

Posté le: mars 20, 2018 Posté par: AHJV Commentaire: 0

Odile nous raconte ses 2 premières semaines

Cela fait maintenant 2 semaines que je suis arrivée au Togo dans l’association AHJV. Durant ces deux premières semaines, j’ai déjà eu l’occasion de voir et faire pas mal de choses ; que ce soit par rapport aux projets de l’association mais aussi aux lieux, villages et villes que j’ai eu l’opportunité de visiter.

Avant d’arriver, je ne savais pas du tout à quoi m’attendre et j’avais beaucoup d’appréhension car c’est la première fois que je voyageais seule, ma première aventure. J’étais stressée mais curieuse de découvrir un autre pays, une autre culture.
Dès mon arrivée j’ai senti que l’ambiance de la maison me plairait. J’ai directement eu l’impression que c’était important pour les membres de l’association que les volontaires se sentent bien et à l’aise avec eux.

Je suis venue pour le projet enfants de la rue, mais à la première réunion on m’a dit que je pourrai faire d’autres projets si je le souhaitais et je me suis dit que je voudrais toucher à tout pour apporter le plus possible mon soutien et donner un maximum de ma personne. Mais j’ai bien compris depuis le peu de temps que je suis ici que les actions de l’AHJV se faisait sur le long terme et que je devrai être patiente et ne pas vouloir voir les résultats directement.
Durant ces deux premières semaines, nous avons organisé différentes activités, comme par exemple le repas avec les enfants malnutris et leurs familles, qui a été réalisé dans le but d’établir un lien entre les familles et pour nous, d’apprendre à mieux les connaître ; J’ai également fait quelques animations, qui m’ont beaucoup plus et amusées. Nous avons aussi été à la rencontre de certains enfants de la rue, comme Pierre et Modeste afin d’organiser un rendez-vous pour rencontrer leurs familles et leur permettre, par la suite, de suivre des formations.

J’ai également eu l’occasion de faire un peu de tourisme. Nous avons été à Alokoegbe pour découvrir le village ainsi que le barrage et nous avons terminé la journée à Bolou ou nous avons découvert la spécialité du village, la poterie. Le week-end dernier nous sommes partis à Kpalimé pour visiter la ville. On a été à la cascade, au centre artisanal et le lendemain nous avons été voir les chauves-souris et nous avons été au pic du mont Agou. C’était vraiment un week-end génial ou j’ai vu des choses magnifiques.

Odile Dubus