Lucie nous raconte sa 1ère semaine

Posté le: février 10, 2018 Posté par: AHJV Commentaire: 0

Lucie nous raconte sa 1ère semaine

Voilà maintenant une semaine que je suis arrivée sur le son des djembés, accueillie par les volontaires et les membres de l’asso. J’ai pu faire connaissance avec les volontaires mais aussi les nouveaux membres, tout en reprenant petit à petit mes marques ici. Bien sûr le “yovo yovo bonsoir” m’a tout particulièrement aidé, je rigole ! Tout ça m’avait tellement manqué et je ne réalise pas toujours trop bien que j’y suis à présent…
En ce qui concerne le travail, j’ai pu prendre connaissance de la rédaction du projet enfants malnutris, un projet sur lequel je veux vraiment m’investir, dès lors mardi je me suis joint à la réunion où nous avions prévu de revoir une partie du texte, grâce aux commentaires d’un ancien volontaire. Nous avons longuement échangé sur l’écriture de la partie concernée.
J’ai eu l’occasion de revoir beaucoup d’enfants du quartier mais aussi Nati qui était à la maison dès le lendemain de mon arrivée, présent pour l’animation. J’ai participé à l’animation mercredi en consacrant une partie du temps avec les enfants à la lecture d’une histoire, mais aussi une partie avec Nati. En effet, lors des animations Nati passe une partie du temps avec les enfants puis une partie plus individualisé où avec ses référents il s’exerce à reconnaître les couleurs, essaie d’apprendre les sons et les lettres. J’ai été émerveillé de voir tous les progrès que Nati à fait depuis mon départ, il est beaucoup plus épanoui et en confiance avec les personnes et enfants. Il est plus mesuré dans ses mouvements, beaucoup moins brusque. Il émet des sons, il adore imiter le bruit de la moto et est captivé par les voitures, notre petit Nati est un futur grand garagiste moi je vous le dit ! Il imite également le mot merci, même si ces sons restent coincé au niveau de la gorge on voit réellement l’envie de communiquer de Nati, notamment par ses expressions du visage.
Ces tous ces progrès que nous avons présenté à l’orthophoniste ce vendredi matin, il était très content du bilan que les référents lui ont dressé et a constaté par lui même que Nati était en grande forme. Selon lui Nati va encore progresser mais il faut un peu de patience car il est vrai que Nati vient de loin. Il nous encourage à orienter les exercices vers la bouche en nous concentrant sur l’articulation de sons accompagnés de mimiques ou grimaces afin que Nati prenne conscience que tout ceci vient de la bouche.
Je tiens encore à remercier Luc et tous ses parrains pour l’attention qu’ils ont envers l’AHJV et ce projet.

!